Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
CH La Chartreuse

Accueil - Centre Hospitalier La Chartreuse

CH La Chartreuse CH La Chartreuse

établissement de référence - Dijon / Côte d’Or

Psychiatrie - Santé mentale - Addictologie - Handicap psychique

Contact - Centre Hospitalier La Chartreuse Facebook - Centre Hospitalier La Chartreuse Twitter - Centre Hospitalier La Chartreuse LinkedIn - Centre Hospitalier La Chartreuse
Pierre PRIBILE, directeur général de l’ARS BFC, en visite à la Maison d’arrêt de Dijon
27 novembre 2018

Le 31 octobre 2018, Pierre PRIBILE, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté (ARS BFC) et Olivier OBRECHT, Directeur général adjoint ARS BFC, ont visité la Maison d’arrêt de Dijon.

Pascal VION, Directeur de la Direction Interrégionale pénitentiaire et Joseph COLY, Directeur de la maison d’arrêt, ont organisé la visite des différents quartiers et expliquer l’organisation du milieu carcéral. Bruno MADELPUECH, Directeur du CHLC, s’est joint à l’équipe de l’Unité Sanitaire Psychiatrique Niveau 2 (USP niveau 2) pour présenter les missions et l’offre de soins proposée aux personnes détenues.

Cette  rencontre a permis de faire valoir que la mise en œuvre des missions locales était assurée grâce à un socle pluridisciplinaire compétent et à un effectif stable. La mission régionale, quant à elle, a été mise en avant par l’accueil d’1/3 de personnes détenues relevant de la région Bourgogne-Franche Comté dans la file active de l’USP.

Des points de vigilance ont été abordés :

  • les besoins de santé de la population carcérale en constante augmentation, avec une surreprésentation des troubles psychiatriques et des problématiques addictives,
  • le nombre croissant de personnes en attente d’une irresponsabilité pénale, nécessitant un parcours de peine ponctué d’hospitalisations,
  • l’hébergement en cellule USP qui n’est pas suffisant par rapport à l’effectif théorique d’accueil (15 cellules pour 20 places),
  • l’existence d’une liste d’attente pour les admissions à l’USP.

Une attention particulière a été portée sur la nécessité d’une dynamique partenariale entre l’équipe soignante et le personnel pénitentiaire, notamment la brigade des surveillants affectée à l’USP qui assure la sécurité du personnel.

Une nouvelle expérimentation « Commission Sortants » Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) / Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) / USP tente de répondre à la problématique de la sortie et de la continuité des soins. L’ARS BFC y a été sensible, ainsi qu’à l’engagement et aux difficultés de la logique du soin dans le milieu très spécifique de l’univers carcéral.

 

 

Print Friendly, PDF & Email