CH La Chartreuse CH La Chartreuse établissement de référence - Dijon / Côte d’Or Psychiatrie - Santé mentale - Addictologie - Handicap psychique
Parc et biodiversité
Print Friendly, PDF & Email

Un site exceptionnel au service du soin

Le CH La Chartreuse est implanté sur un site de 25 hectares comprenant 15 hectares d’espaces verts entretenus par le Service Espaces Verts et Voiries. L’ensemble du site est aménagé en fonction des travaux avec, pour objectif, la valorisation et la diversification du patrimoine végétal. Un diagnostic puis un plan de gestion du parc ont été réalisés avec l’Office National des Forêts (ONF) en 1999.


Visitez le parc du CH La Chartreuse


Favoriser la biodiversité par une gestion différenciée des parcs et jardins

Le programme de gestion et de valorisation mis en place a engendré des travaux de sécurisation et de replantation.

Actuellement, le parc regroupe 800 arbres. Le remplacement progressif des haies mono spécifiques (lauriers, thuyas, etc.) par des haies vives permet de favoriser les habitats naturels.

Le choix des végétaux est effectué en tenant compte de leurs besoins (climat, sol, exposition, besoins en eau et en éléments nutritifs). 3 hectares de gazon ont été transformés en prairie avec une seule fauche par an, permettant aux insectes de se développer (papillons, pollinisateurs sauvages..). L’environnement est également très fleuri : 700 m² de massifs et jardinières plantés en fleurs annuelles ou vivaces agrémentent le site du CH. La notion de développement durable s’intègre aujourd’hui totalement dans la gestion du parc.

Plaquette du parc

La gestion différenciée a pour finalité la mise en place progressive d’actions respectueuses de la nature et des ressources qu’elle procure tout en répondant aux multiples attentes et besoins exprimés par les usagers. « Travailler avec la nature, sans la dénaturer ».


Découvrir le parc avec le sentier botanique

Le parc est constitué de 800 arbres dont 200 espèces ou variétés différentes. Les érables, marronniers ou encore les tilleuls sont les espèces les plus présentes. (Le cèdre et le séquoia sont par ailleurs les symboles du patrimoine naturel du CH). Il  comprend également 500 variétés d’arbustes réparties dans des massifs ou des haies paysagères (4700 m²).

Pour apprécier au mieux ces richesses paysagères, un sentier botanique pédagogique a été aménagé. Celui-ci répertorie 70 arbres les plus représentatifs du site. Il a pour intérêt de sensibiliser patients, familles et personnels à la biodiversité animale et végétale du parc.

Couverture_Brochure_Sentier BotaniquePar l’intermédiaire de ce parcours de 2,6 km, vous pourrez découvrir des arbres aux espèces peu communes mais également des arbres remarquables par leur âge et leurs dimensions.
Un guide du sentier botanique détaillant le plan du sentier et les arbres répertoriés est disponible à la vente (1,50€) à l’espace d’exposition, au centre de  documentation et à la cafétéria.

Renseignements : Service communication

Sentier botanique du parc de La Chartreuse, en pleine nature à cinq minutes du centre-ville – Dijon Mag (novembre 2016)


Les partenariats et les projets

Le Centre Hospitalier La Chartreuse, soucieux d’améliorer ses pratiques en termes de gestion des espaces naturels, de conservation de la faune et la flore, collabore avec de nombreux partenaires tels que la Ligue de Protection des Oiseaux, l’Office National des Forêts, la Fédération Départementale de Pêche ou encore le Muséum Jardin des Science de l’Arquebuse.

La Ligue de Protection des Oiseaux
L’Office National des Forêts
La Fédération de Côte d’Or pour la Pêche et la protection du Milieu Aquatique
Le Muséum Jardin des Sciences de l’Arquebuse

RESTAURATION DU BIEF

Début octobre 2017, la fédération de pêche de Côte d’Or assurait la maîtrise d’œuvre d’un projet de restauration sur le ruisseau de la Chartreuse dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Hospitalier la Chartreuse. Ce dernier est engagé dans une démarche environnementale remarquable au niveau de la gestion des espaces verts (statut de refuge LPO, gestion différenciée) situés sur le Parc de la Chartreuse et du ruisseau dit « de la Chartreuse » qui s’écoule au sein du Parc.
Cet établissement s’est donc tourné vers la fédération de pêche de Côte d’Or qui a assuré la conception et la maîtrise d’œuvre du projet avec son pôle technique.

Les travaux ont été réalisés début octobre 2017 avec l’entreprise Desertot et ont été financés par le Centre Hospitalier, l’Agence de l’eau RMC et la Région Bourgogne Franche-Comté.
Un linéaire de 300 mètres, soit la totalité du ruisseau, a été restauré par resserrement du lit mineur (recréation des sinuosités), apport de matériaux roulés (substrat de fraie pour la truite et support pour les invertébrés aquatiques), apport de blocs abris et suppression d’un seuil situé avant la confluence du ruisseau avec l’Ouche (effet remous et rupture de continuité).

Quelques mois après les travaux, les résultats sont très encourageants puisque plusieurs frayères de truites farios ont déjà été observées cet hiver ! et plusieurs belles farios (ainsi que blageons et vairons) ont recolonisé cet affluent direct de l’Ouche qui est par ailleurs l’un des rares affluents recensés dans la traversée dijonnaise…Les images qui vous sont présentées illustrent le projet et les 1ers résultats obtenus sur le plan habitationnel et paysager.

Pour précision, le ruisseau est intégralement classé en réserve piscicole préfectorale (pêche interdite).

 


L’ÉTABLISSEMENT S’ENGAGE DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

La Direction a mis en place en 2012 un comité de pilotage chargé de porter cet engagement dans une démarche de développement durable à la connaissance du personnel et de nos partenaires au travers d’une charte.

Celle-ci présente les objectifs et les actions identifiées pour agir en faveur d’un hôpital durable et responsable. Ces engagements s’inscrivent dans la durée, en cohérence avec la politique de l’établissement.

Consultez la charte