Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
CH La Chartreuse

Accueil - Centre Hospitalier La Chartreuse

CH La Chartreuse CH La Chartreuse

établissement de référence - Dijon / Côte d’Or

Psychiatrie - Santé mentale - Addictologie - Handicap psychique

Contact - Centre Hospitalier La Chartreuse Facebook - Centre Hospitalier La Chartreuse Twitter - Centre Hospitalier La Chartreuse LinkedIn - Centre Hospitalier La Chartreuse
Les poupées empathiques des « Vergers de La Chartreuse »
21 novembre 2019

Pauline Fevre et Sandrine Bougenot, aides-soignantes spécialisées en gérontologie (ASG), ont découvert en 2018 lors de leur visite dans un EHPAD de Savoie, ces poupées empathiques. Elles sont utilisées par une psychologue dans une unité spécialisée Alzheimer.

Depuis bientôt 1 an, cet outil thérapeutique est utilisé 3 fois /semaine au Pôle d’Activité de Soins Adaptés (PASA), avec des résidents atteints d’Alzheimer, à l‘EHPAD/USLD « Les Vergers de La Chartreuse ».

Aldo, Célestina, Madeleine et Marie-Thérèse nous ont rejoint pour le déroulement d’une séance.

Pauline Fevre et Sandrine Bougenot connaissent parfaitement les résidents et savent utiliser à bon escient, au bon moment, les poupées empathiques ne sont pas un jouet. Elles permettent l’apaisement, la détente, mais également la communication entre les soignants et les résidents. Elles peuvent être utilisées de façon brève, sous forme de séance « flash », pour calmer une angoisse temporaire.

Ce sont les résidents qui décident, ou non, de s’approprier une poupée empathique, pour un temps défini par les soignants. Les résidents peuvent également cesser la séance dès qu’ils le désirent. Ceci afin de ne pas infantiliser la poupée qui doit rester un outil de médiation, un objet thérapeutique.

Les interactions sont nombreuses et permettent de révéler les souvenirs d’un passé parfois oublié en ouvrant des « tiroirs ».

En savoir plus

Des poupées pour apaiser les malades d’Alzheimer – Bien Public (22 novembre 2019)

 

 

Print Friendly, PDF & Email