CH La Chartreuse CH La Chartreuse Psychiatrie - Santé mentale - Addictologie
Handicap psychique
établissement de référence
Dijon / Côte d’Or
Adresse CH La Chartreuse CENTRE HOSPITALIER LA CHARTREUSE
1 Bd Chanoine Kir, BP 23314
21033 DIJON CEDEX
03 80 42 48 48
Actualités
4 décembre 2017
6ème journée interrégionale d’étude et d’échanges
Print Friendly, PDF & Email

Tous les ans, la Maison des Adolescents et de leurs parents de Cote D’Or (L’adosphère) organise une journée d’étude à destination de tous professionnels en lien avec des jeunes. Cette journée qui est soutenue par le Conseil  Départemental de Côte d’Or, l’Agence Régionale de la Santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de Côte d’Or et le Centre Hospitalier La Chartreuse, vise à renforcer et compléter les connaissances des professionnels sur une thématique qui concerne l’adolescence.
La 6ème journée d’étude sur le thème : « Prise, emprise, méprise à l’adolescence » s’est déroulée dans la Salle d’Honneur du Conseil Départemental de la Côte d’Or le vendredi 24 novembre 2017.

Conscients que des jeunes sont souvent victimes ou concernés par des situations d’humiliation, de manipulation, d’harcèlement, de dépendance, de chantage, et que ces vécus peuvent les affaiblir, les amener à prendre des risques, à s’isoler, à se détruire, ou encore à se marginaliser… Nous avons souhaité orienter notre journée d’étude 2017 sur la question de l’emprise à l’adolescence.

De quelle forme d’emprise parlons nous ? Celle de la passion amoureuse, du groupe, d’un tiers, ou encore celle liée à la consommation de substances, à une forme d’endoctrinement …
Pourquoi un adolescent est-il amené a s’en remettre à une instance autre pour ne plus avoir à choisir, sachant que cela pourrait le conduire à se perdre lui-même parfois ?
Quelles actions pouvons-nous mettre en place pour éviter cela et permettre à des jeunes de développer leur sens critique, leur (re)donner leur pouvoir de choisir et d’agir ?

Après un discours d’accueil de :

  • François Xavier Dugourd, Vice-Président du Conseil Départemental de Côte d’Or,
  • Philippe Droin, Animateur territorial en santé Agence Régional de Santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté,
  • Sophie Souland, Chef d’unité personnes vulnérables ETAT, Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Côte d’Or,
  • Bruno Madelpuech, Directeur du CH La Chartreuse,
  • Françoise Jung, Directrice de la Maison des Adolescents et de leurs parents de Côte d’Or, L’adosphère.

Nos intervenants ont apporté des pistes de réponses à ces questions :  

  • Christine Vanesse et Benigna Bujadoux – Conseillères conjugales familiales Centre de Planification de Côte d’Or,
  • Farid DAFRI – Psychologue clinicien CSAPA-ANPAA21 référent C.J.C,
  • Thomas DUMONT – Chef de Service ACOR CENTRE VILLE / SDAT,
  • Meyrem SELLAMI – Socio anthropologue Maître assistante Département de sociologie Université de Tunis,
  • Dr Pierre BENGHOZI – Pédopsychiatre psychanalyste, président de l’institut de recherche en psychanalyse de groupe, du couple et de la famille,
  • Modération : Dr Pierre Besse – Chef du pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHLC,
  • Nathalie BARBERY – Coordinatrice du Centre à l’Education aux Medias et à l’Information • Education Nationale,
  • Timothée ROMAIN – Responsable de la Fabrique Atelier mobilité Léo Lagrange Centre-Est.

Cette journée a été ponctuée de témoignages d’adolescents mis en forme dans le cadre d’une  vidéo sur la théorie du complot conçue par des jeunes de L’adosphère en lien avec les FRANCAS et d’une émission radio  réalisée par des jeunes de la MJC de Vénarey les Laumes en lien avec L’Adosphère.   

240 professionnels issus de différentes corporations, structures (éducateurs, animateurs, CPE, psychologues, médecins, assistantes sociales, enseignants, avocats, principaux, proviseurs, infirmiers, internes…) ont participé à cette journée d’étude qui fut riche de contenus et d’échanges.

Le programme de la journée